30 mars

De Charles Reznikoff, le début de À la source du vivre et du voir, traduit de l’anglais (États-Unis) par André Markowicz, Editions Unes.

1

Mon grand-père, mort longtemps avant ma naissance,
est mort parmi des étrangers; et tous les vers qu’il a écrits
ont été perdus –
sauf ce qui
parle encore à travers moi
comme étant mien.

2

Ma grand-mère, dans son grand âge,
vendait de l’orge et du gruau sur un étal
au marché. Elle ne mesurait pas ses céréales
plus soigneusement
que moi les minutes.

3

Chaque fois que ma soeur répétait
un certain morceau de piano
et arrivait à un certain passage –
un peu médiocre, pensait-elle –
un oiseau se posait sur le rebord de la fenêtre
et chantait quelques notes.
L’oiseau devait avoir entendu
ce que l’interprète
et peut-être le compositeur lui-même
n’avaient pas entendu; et ceci me rappelle un proverbe indien:
l’oeuvre d’art a plus d’un visage.

4

Les fenêtres donnaient sur des murs aveugles,
on travaillait à la lumière des lampes toute la journée,
l’été et l’hiver, le printemps et l’automne;
sur chaque bureau brillait une ampoule.

Un matin, je me suis assis chez moi
pour lire ou écrire et réfléchir un petit moment:
la lumière était si merveilleuse!
elle éclairait la table, la pièce, et la rue,
les maisons voisines et le ciel;
si clair, chaque objet dans la pièce,
si claire, la vue de la pièce et de la rue;
si calme, douce et merveilleuse, la lumière –
juste celle du soleil.

27 mars

Rome, chapitre I, 2014, 10, rue du Chapeau, Bruxelles, installation à l’occasion de la parution de Poser, roman, suite à l’invitation de Sylvie Eyberg, artiste et éditrice, et de Saskia Gevaert, éditrice.

Vues d’exposition.

Le dignitaire étrusque, vidéo, 2014, 8 min 29 s.

Poème, vidéo, 2014, 45 s.

du Bellay, vidéo, 2014, 3 min 31 s.

Têtes de jeunes hommes romains, documents, 2014, 24,2 x 33,5 cm.

26 mars

Caprices et déraisons, suite à l’invitation de Juan d’Oultremont, artiste.

Une exposition fin 2014. Suite d’une lecture d’Histoire de l’oeil de Georges Bataille et d’un séjour à Madrid.

Caprice, désastre et déraison avait écrit José Bergamin. L’exposition: une suite d’images réduites (une réduction en peinture se dit d’une copie d’un objet dans une grandeur moindre que l’original).

Nous avons accepté le lieu tel qu’il était. Nous y avons épinglé, sous verre, photographies et documents. À l’accueil, une projection, un texte, une photographie.

José Bergamin, Rafaël Atienza, non daté, 2014, photographie numérique, 24 x 33 cm.

Georges Bataille, Plan d’une suite de l’Histoire de l’œil, 1967, 2014, photographie numérique, 10 x 19 cm.

Extraits, Artavazd Pelechian, Les saisons, 1972, 2014, projection vidéo, projection 30 x 40 cm.

À l’étage, en suivant les aiguilles d’une montre:

Torse montrant les viscères, Italie, 1er s, Musée archéologique, Madrid, 2014, photographie numérique, 16 x 21 cm.

El Greco, L’enterrement du comte d’Orgaz, 1586, Église de Santo Tomé, Tolède, document, 13,8x 20 cm.

Sans titre, 2012, dessin 1, 20 x 14,8 cm.

Velázquez, L’infante María Teresa d’Espagne, ca 1651, Metropolitan, New York, 2014, photographie numérique, 24,5 x 21 cm.

Emil Nolde, Nuages d’été, 1913, carte postale, 15,5 x 10,5 cm.

Revue Cruz y raya, 13 juillet 1936, photocopie, 21 x 30cm.

Taberna La Dolores, Madrid, 2014, carte de visite, 5,5 x 8,5 cm.

L’Arc, n°32, Georges Bataille, 1967, photocopie, 21 x 30 cm.

Julio Gonzalez, Le chrysanthème, 1896-1898, Reina Sofia, Madrid, 2014, photographie numérique, 16 x 21 cm.

El Greco, Pandora, bois polychrome, 1600 – 1610, Prado, Madrid, 2014, photographie numérique, 13,5 x 27,5 cm.

Richard Hamilton, Las Meninas de Picasso, 1973, cat 1, Prado, Madrid, document, 21 x 29,5 cm.

Richard Hamilton, Les Meninas de Picasso, 1973, cat 6, Prado, Madrid, document, 21 x 29,5 cm.

Federico Garcia Lorca, Le cactus noir, 1934-1936, photocopie, 21 x 30 cm.

Amulette, sculpture mexicaine, non daté, 4 cm.

Ciel, Madrid, 2012, photographie numérique, 16 x 21 cm.

El Greco, Images du Sauveur, 1595-1598, Hôpital de Tavera, Tolède, deux diapositives, 5 x 5 cm chacune.

Eugénio de Andrade, Le poids de l’ombre, XX, 1982, photocopie, 21 x 30 cm.

José Bergamin, L’art de Birlibirloque, 1930, photocopie, 21 x 30 cm.

José Bergamin, Tout et Rien de la Peinture, Le Mystère tremble, 1937, photocopie, 21 x 28 cm.

El Greco, Saint Ildefonse, 1609, Tolède, détail, photographie numérique, 21 x 16 cm.

Goya, Autoportrait, 1796-1797, Prado, Madrid, carte postale, 10,5 x 14,8 cm.

Sans titre, 2012, dessin 2, 20 x 14,8 cm.

José Bergamin, Don Juan, minidrame, 1923, photocopie, 21 x 30 cm.

Saint Michel et le poids des âmes, maître de San Pau de Casseres, Catalogne, 1220-1250, carte postale, 15,8 x 10,3 cm.

Figures, art ibère, 3e-2e s., Musée archéologique, Madrid, 2014, photographie numérique, 16 x 21 cm.

Baskets, Madrid, 2014, photographie numérique, 21 x 16 cm.

Hans Bellmer, études 1 et 2 pour Histoire de l’oeil, 1946, 2014, photographie numérique, 11 x 11 cm chacune.

El Greco, Saint Pierre, 1610-1613, Escurial, Madrid, document, 21 x 27 cm.

Reliefs du Roc, 22.000-17.000, Dordogne, photocopie, 21 x 30 cm.

Marcel Duchamp, Coin de chasteté, 1954, Reina Sofia, Madrid, 2014, photographie numérique, 21 x 16 cm.

Goya, Las Meninas, 1778-1779, Museum of Fine Arts, Boston, photocopie, 21 x 30 cm.

Tauromachie, non daté, carte postale, 14 x 9 c20m.

Portrait C.W., Madrid, 2014, photographie numérique, 16 x 21 cm.

Titien, Sainte Marguerite, 1565, Prado, Madrid, détail, 2014, photocopie, 21 x 30 cm.

Vélazquez, Léon-Paul Fargue, Éditions du Dimanche, 1946, Paris, 24 x 31 cm.